Le Petit Prince

Bonjour mes petites Cailles,

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique.
Let me introduuuuuce “Le traité musico-scato-philosophique de l’aliénation mentale chez le petit enfant (ou comment les comptines te la mettent à l’envers)”.

C’est parti, Mademoiselle Pintade dénonce! Et même pas peur des pressions gouvernementales ou du FBI…Je vous livre tout sur les comptines, ces délicieuses chansonnettes pour enfants! Parce qu’attention, sous leurs airs “bon enfant”, les comptines ont toujours un message caché pas toujours reluisant!

Démonstration avec la comptine du “Petit Prince”!

A première vue, on pense que le message principal de cette comptine est d’apprendre à l’enfant les jours de la semaine, ce qui est bien le cas! Mais attention, vous lui apprenez également les messages suivants:

Message n°1: Vas-y mon chéri, tu peux te présenter chez les gens autant de fois que tu le souhaite, tous les jours de la semaine! Dans une vie en communauté on appelle ça du harcèlement mais pas de soucis, tant que tu n’as pas d’injonction du tribunal, tu peux y aller!

Message n°2: Quand t’es VIP, plus besoin d’être poli! Bah oui, le Petit Prince il peut débarquer à l’improviste chez toi, ça pose pas de problème! Alors que toi, dans la vraie vie, pauvre mortel, tu préviens avant pour ne pas prendre les gens au dépourvu!

Message n°3: Les anglais sont tarés (bah quoi? on est bien d’accord que ça peut être que Harry le Petit Prince?)

Alors? Elle est pas trop forte la Pintade? Si votre enfant vire au psychopathe harceleur de porte et porteur de diadème, il faudra pas vous étonner, je vous aurais prévenu 😉
Oh et vous pouvez profiter de l’explication en image suivante pour travailler votre anglais. Ne me remerciez pas, i’m fluent!

comptine-petit-prince

 

 

 

Share this post



2 thoughts on “Le Petit Prince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.